Sort by *
Publications

Publications

L'Académie militaire de Saint-Cyr Coëtquidan

COUR DES COMPTES

Située en Bretagne, l’Académie militaire de Saint-Cyr Coëtquidan est chargée de la formation initiale des officiers de l’armée de terre : elle assure à la fois leur formation militaire – reconnue au niveau international pour sa qualité – et académique dans les conditions qui sont celles d’une grande école. Pour autant, elle éprouve des difficultés à conjuguer harmonieusement cette double mission, comme en témoignent notamment des emplois du temps des élèves trop chargés, le manque de transparence de certains éléments de la notation ou la dispersion des partenariats universitaires. L’Académie militaire a engagé en 2023 des réformes qui visent à répondre à maintes de ces difficultés, mais la Cour préconise d’aller plus loin, en particulier sur la revue des programmes de formation.

L’Académie militaire est par ailleurs confrontée à la perspective d’avoir à augmenter fortement le nombre d’élèves-officiers dans le cadre de la remontée en puissance de l’armée de terre. Or, son appareil de formation n’est pas dimensionné pour répondre à cet objectif. Ses infrastructures sont proches de la saturation et souvent vétustes, le dispositif de gestion de ses ressources humaines nécessite d’être mis à niveau. De plus, son fonctionnement interne est dépendant de services de soutien mutualisés, sur lesquels elle n’a pas d’autorité fonctionnelle. Ce système limite ses marges de manœuvre sur la gestion des moyens qui lui sont alloués, notamment ses moyens budgétaires ou ceux qui touchent aux soutiens quotidiens. Enfin, l’Académie militaire est l’une des rares grandes écoles à ne pas avoir de statut d’établissement public.

La Cour conclut donc à la nécessité pour l’armée de terre d’ajuster le cadre de fonctionnement de l’AMSCC aux ambitions qu’elle lui assigne et aux moyens qui doivent en résulter.

À lire aussi

Les autres publications qui pourraient vous intéresser :