Sort by *
Publications

Publications

Association La Manche - Ouest Normandie - Grand départ Tour de France 2016 - Saint-Lô (Manche)

CRC NORMANDIE

La chambre régionale des comptes Normandie a examiné la gestion de l’association « La Manche – Ouest Normandie – Grand départ Tour de France 2016 », pour les années 2015 et 2016.

Synthèse

Le départ du Tour de France 2016, et ses trois premières étapes, se sont déroulés dans le département de la Manche en juillet 2016.

Motivée par la volonté de profiter de l’événement pour accroître sa notoriété, la participation du département s’est dès l’origine accompagnée de la création d’une association, chargée de coordonner les actions des différentes collectivités concernées et de rechercher des recettes commerciales. Dénommée « La Manche – Ouest Normandie – Grand départ Tour de France 2016 », l’association a été créée en janvier 2015 et dissoute en janvier 2017, quelques mois après l’épreuve. En étaient membres, outre le département de la Manche, la région Normandie et les collectivités étapes du Tour.

Le fonctionnement interne de l’association a été entaché par un manque de rigueur dans le suivi des décisions du conseil d’administration et du bureau, dont les réunions n’ont pas systématiquement donné lieu à des procès-verbaux et des listes de présence. Cette lacune empêche de connaître avec certitude le sens des décisions prises par les instances de l’association et de s’assurer de la présence des collectivités membres, notamment la région, dans le processus de prise de décision.

Les missions assumées par l’association ont été de diverses natures, puisqu’elle a assuré l’interface entre l’organisateur « Amaury Sport Organisation » (ASO) et les collectivités, piloté la stratégie de communication, mis en œuvre la politique de mobilisation du territoire, négocié l’occupation des sites accueillant les prestations annexes et recherché des revenus commerciaux. Elle a également pris en charge certains coûts événementiels et logistiques, ce qu’elle n’avait pas vocation à faire à l’origine. Elle a ainsi financé la cérémonie de présentation des équipes, pour un coût total de plus de 260 000 €, sur une base juridique fragile puisque, contractuellement confié au département, le financement de cet événement n’a pas été validé par le conseil d’administration.

Le coût de ces missions est de l’ordre de 1,2 M€, dont la moitié de masse salariale et de frais de fonctionnement. L’association n’a supporté qu’une part minoritaire du budget de l’événement (5,3 M€), qui a été financé essentiellement par le département, mais elle a assumé des risques juridiques initialement non prévus. Quant aux recettes de l’association, elles étaient constituées aux deux tiers de subventions de la région et du département, le reste correspondant à des recettes commerciales. L’association a terminé son existence avec un actif net quasi nul et une absence de dettes. Les collectivités membres n’auront donc pas à supporter de déficit financier.

S’agissant des retombées économiques, 878 000 spectateurs ont été recensés pendant les trois jours de l’événement, dont la moitié habitant la Manche. Les dépenses des spectateurs extérieurs au département ont été évaluées, de façon crédible, à 22,6 M€. Ce niveau de retombées devrait, pour être apprécié à sa juste valeur, être rapproché de celui de la moyenne des dépenses constatées les années précédentes sur le même périmètre.

À lire aussi

Les autres publications qui pourraient vous intéresser :