Sort by *
Publications

Publications

Le CNRS et les sciences humaines et sociales

COUR DES COMPTES

Pour élaborer et piloter sa politique dans le domaine des sciences humaines et sociales, le Centre national de la recherche scientifique (CNRS) dispose depuis 2010 de sonInstitut national des sciences humaines et sociales (InSHS). Ce secteur de la recherche a connu de nets progrès et les sciences humaines et sociales ont trouvé une place importante dans la stratégie de l'établissement, où elles représentent 16 % de l'effectif de recherche.

Par son soutien et ses travaux, l'InSHS nourrit une part significative des recherches en sciences humaines et sociales en France. Mais son rôle reste partiel, notamment parce qu’il n'exerce pas de mission de structuration de la recherche, qu'il ne représente pas tous les champs disciplinaires et que la concentration de ses effectifs en région parisienne est marquée.

Une coordination plus étroite entre le CNRS et l'alliance Athéna, qui regroupe les universités et établissements supérieurs du champ des sciences humaines et sociales, aurait sans doute des résultats positifs, au vu du bilan en demi-teinte et des missions mal définies de cette alliance.

La Cour estime également que les infrastructures de soutien à la recherche universitaire en sciences humaines et sociales ont besoin d'être renforcées. Enfin, les modalités de recrutement des chercheurs du CNRS dans ces disciplines devraient être clarifiées, afin de mettre un terme aux risques contentieux.

La Cour formule au total trois recommandations.

À lire aussi

Les autres publications qui pourraient vous intéresser :

  • COUR DES COMPTES
    Les dépenses du cabinet du ministre des outre-mer
  • COUR DES COMPTES
    Le personnel civil du ministère des armées
  • COUR DES COMPTES
    La lutte contre l’habitat indigne