Sort by *
Publications

Publications

Les instituts d’émission en outre-mer IEDOM et IEOM

COUR DES COMPTES

L'Institut d'émission des départements d'outre-mer (IEDOM) et l'Institut d'émission d'outre-mer (IEOM) sont des organismes chargés de missions de politique monétaire respectivement dans les départements d'outre-mer et les collectivités du Pacifique. L’IEDOM met en œuvre, pour le compte de la Banque de France, les missions de banque centrale dans les départements d’outre-mer, dont la monnaie est l’euro, tandis que l’IEOM assure le rôle de banque centrale dans les collectivités d’outre-mer, dont la monnaie est le franc Pacifique. Jusqu'au récent changement de statut de l'IEDOM, ils avaient un destin commun, partageant le même siège, les mêmes organes de gouvernance interne et formaient avec l’Agence française de développement une unité économique et sociale.

Désormais, le plan stratégique des instituts s'inscrit dans la perspective d'une intégration croissante de l'IEDOM à la Banque de France. Si les moyens de l’IEDOM sont mieux maîtrisés depuis le début des années 2010, la baisse programmée des revenus de l'institut doit l'inciter à poursuivre la réduction de ses coûts d'exploitation.
L'IEOM doit quant à lui se confronter à une modernisation, en particulier de ses instruments de politique monétaire, qui n'a été entreprise que trop tardivement, même si le mouvement semble désormais bien enclenché. Malgré des moyens moins importants que ceux de l'IEDOM, les résultats de l'IEOM sont régulièrement bénéficiaires. L'État doit donc continuer à ajuster la rémunération de son compte d'opérations, pour l'inciter à la maîtrise des coûts.