Sort by *
Publications

Publications

Association d'aide aux personnes âgées gérant l'établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) A Ziglia (Haute-Corse)

CRC CORSE

Une trentaine d’établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) sont recensés en Corse, tous statuts juridiques confondus. L’EHPAD A Ziglia, situé à Prunelli‑di‑Fiumorbo, est un établissement à statut privé non lucratif. Ouvert en 1983, sa gestion est assurée par l’association d’aide aux personnes âgées, qui a fait l’objet du contrôle de la chambre. À l’instar de ses homologues, l’EHPAD A Ziglia est confronté à la prise en charge d’un public âgé et de plus en plus dépendant.

L’établissement doit donc répondre à une double exigence : être un lieu de vie et de soins. Malgré les travaux récents de rénovation du bâtiment, la conception initiale de foyer-logement, remontant à une quarantaine d’années, n’intègre pas suffisamment la dimension de médicalisation, aujourd’hui nécessaire.

La prise en charge des résidents reste perfectible en termes de qualité de vie et la gestion de leur dossier administratif n’est pas optimale. L’inadéquation partielle de l’établissement avec les personnes qu’il accueille retentit sur l’attention portée à ces dernières. La mise en place d’une démarche qualité doit permettre de corriger rapidement les anomalies relevées par la chambre.

L’association souffre d’un défaut de pilotage administratif et financier alors que la chambre constate une situation de suradministration par rapport aux établissements comparables. Les capitaux propres sont lourdement négatifs en raison d’un déficit cumulé de 2,5 millions d’euros, de nature à compromettre la poursuite de l’exploitation. L’association n’est parvenue à maintenir son activité qu’en retardant le paiement de ses dettes sociales et fiscales. La précarité de la situation financière remet également en cause la mise en œuvre de projets structurants au bénéfice des résidents. La chambre constate toutefois que des efforts ont été engagés depuis 2018 pour assainir une situation financière qui reste préoccupante, malgré un résultat positif en 2019.

À court terme, l’élaboration du contrat pluriannuel d’objectifs et de moyens, rendu obligatoire par la loi, devra contribuer à l’adoption d’une stratégie, déclinée par un plan d’action. À cette occasion, la mise en place d’un plan de retour à l’équilibre financier devra être étudiée.