Sort by
Publications

Publications

Région Île-de France : la gestion du domaine de Villarceaux

CRC ÎLE-DE-FRANCE

La chambre régionale des comptes a examiné la gestion du domaine de Villarceaux depuis l’année 2006. Ce domaine, situé dans le Vexin à 65 kilomètres au nord-ouest de Paris, est géré directement par la région Ile-de-France depuis 1989.

 

Une gestion dans le cadre de baux emphytéotiques

La Région Île-de-France gère, dans le Val d’Oise, une surface de 65 hectares, où se dresse notamment un château et divers bâtiments, dans ce domaine de 700 hectares au total, par le biais de deux baux emphytéotique de 99 ans. Le propriétaire est la Fondation Charles Léopold Meyer basée en Suisse. L’objectif de la région est d’éviter la dégradation de ces bâtiments et espaces que la fondation ne pouvait plus entretenir.

Des ambitions revues à la baisse mais des coûts élevés

Les projets initiaux d’utilisation, comme un centre de séminaire ou des perspectives muséales, n’ayant pas abouti, la fréquentation est très faible. Elle n’a jamais dépassée 4 000 visiteurs par an depuis 2001. Les activités sur le site sont réduites, avec par exemple, en plus de visites, un artiste résident et des ateliers divers mais ponctuels et sans véritable lien entre eux. Pourtant, la région consacre chaque année 2,2 M€ de son budget à ce domaine, dont 935 000 € de frais de fonctionnement.

La région doit mieux valoriser le lieu avant d’éventuellement résilier les baux

Vu la faible attractivité du lieu, la région doit examiner une éventuelle résiliation des baux, d’autant que cette gestion patrimoniale est éloignée de ses compétences. Cette résiliation ne pouvant avoir lieu qu’en 2025, il parait nécessaire, en attendant, d’évaluer la possibilité de mettre en œuvre un véritable projet de valorisation, notamment culturel. Ce projet, à défaut de rentabilité, pourrait au moins permettre de dépasser la seule visée d’entretien de ce patrimoine.