Publications

Publications

Région Aquitaine - Bordeaux (Gironde)

CRC NOUVELLE-AQUITAINE

Rapport d'observations définitives

SYNTHESE

L’analyse de la situation financière de la Région Aquitaine entre dans le cadre d’une enquête nationale relative à la situation financière des régions. L’évolution de la situation financière de la Région a été examinée depuis 2009 afin d’appréhender les effets de la suppression de la taxe professionnelle le 1er janvier 2010 et de mesurer l’impact de la crise économique et financière sur l’évolution des comptes.

Une situation financière saine caractérisée par :
1. Des résultats courants régulièrement excédentaires ;
2. Malgré des produits de fiscalité peu dynamiques en raison notamment de leur sensibilité aux conditions défavorables imposées par le contexte économique ;
3. Une masse salariale contenue, fortement structurée par les personnels des établissements d’enseignement ;
4. Un niveau par habitant de recettes de fonctionnement et d’investissement relativement faible comparé aux autres régions
5. Une politique d’investissement soutenue en particulier dans les domaines de compétence traditionnels de la région (formation professionnelle, transports express régionaux, enseignement supérieur et constructions de lycées)
6. Un endettement limité. Les investissements ont été financés prioritairement à partir des excédents de fonctionnement, seul le besoin de financement reliquataire a été couvert par l’emprunt. L’Aquitaine fait partie des régions les moins endettées de France.

Des perspectives plus contraintes
1. La région observe pour la première fois en 2012 une diminution de ses recettes de fonctionnement. Les faibles perspectives d’évolution de ces ressources laissent augurer un financement plus important par l’emprunt, au demeurant conforme à une tendance déjà observable.
2. Les orientations budgétaires de la Région Aquitaine pour l’exercice 2013 témoignent d’une volonté de recentrage autour d’axes d’intervention clairement désignés, en l’occurrence le développement économique, la recherche, l’enseignement secondaire, les transports et la formation professionnelle.
3. Les perspectives financières restent cependant fortement subordonnées à la réforme de la gestion des fonds européens et, surtout, aux réformes des structures en cours.
4. Tout en continuant à privilégier l’autofinancement pour financer ses investissements, la région a choisi de recourir au marché des capitaux. Elle a obtenu dans cette perspective une note de référence à long terme « AA » qui atteste de la qualité de sa signature.

À lire aussi

Les autres publications qui pourraient vous intéresser :