Sort by *
Publications

Publications

France Médias Monde

COUR DES COMPTES

Après une période de fortes turbulences à la fin des années 2000, le groupe France Médias Monde, qui réunit France 24 et les radios RFI et Monte Carlo Doualiya (MCD), a connu une plus grande stabilité entre 2013 et 2019, période de contrôle de la Cour.
Son budget de fonctionnement, qui s’élevait à 265 M€ en 2019, est financé à 95 % par des ressources publiques. Au cours de la période sous revue, France Médias Monde a vu ses activités s’élargir (surtout France 24), les moyens publics qui lui sont alloués, progresser (+ 7,2 % entre 2013 et 2019) et ses effectifs permanents, augmenter de 15,3% (passant de 1 191 à 1 373 emplois à temps plein). Les réductions budgétaires programmées, bien que modestes, doivent amener l'entreprise à réexaminer ses options stratégiques. Les questions du niveau des effectifs de RFI, de l'absentéisme à MCD et de l'organisation du travail à France 24 constituent des éléments décisifs qui appellent une évaluation précise, sous la supervision de l'État. Cette réévaluation stratégique devrait aussi aborder la question de l’organisation interne de l’entreprise et traiter de questions essentielles comme l’équilibre entre les services en français et en langues étrangères, la présence de RFI sur le continent européen ou le développement de rédactions de proximité, après les expériences des filiales de France 24 à Bogota et de RFI à Bucarest et la récente création d’une rédaction de RFI à Dakar.
Des pans entiers de la gestion du groupe, comme le respect des règles de la commande publique, la modération salariale, la gestion RH ou encore la manière de rendre compte de son activité, doivent gagner en rigueur. L'exercice de la régulation par le CSA ou de la tutelle par les ministères concernés apparaissent perfectibles. France Médias Monde doit également retrouver une forte capacité d'innovation, par exemple dans le numérique, et rechercher des mutualisations avec les autres sociétés de l'audiovisuel public, notamment France Télévisions.
La Cour formule au total 15 recommandations.

À lire aussi

Les autres publications qui pourraient vous intéresser :

  • COUR DES COMPTES
    L’État et les associations de défense des consommateurs
  • COUR DES COMPTES
    Réseau de transport d'électricité (RTE)
  • COUR DES COMPTES
    Business France