Sort by

MARTIN-LE ROY Victor Prosper

Né le 22 mai 1842 à Paris (3ème ancien), décédé le 4 avril 1918 à Paris (8ème).

Fils de Jean Victor Martin (-Le Roy) (Mantes, Yvelines 18/1/1807 (selon l’acte de décès) -23/3/1869 Paris 9ème), président de la Chambre des « agréés » au Tribunal de Commerce de Paris, cofondateur en 1839 de la Société civile des Nu-Propriétaires, et de Joséphine Marie Ernestine Le Roy (? -av.1869), mariés avant 1842. Par jugement rendu le 6 janvier 1864 par le Tribunal de première instance de la Seine, autorisé à s’appeler Martin-Le Roy.

Arrière-petit-fils de Joseph Leroy (1768-1829), peintre miniaturiste.

Épouse le 4 mars 1872 à Paris (8ème) Marie Adèle Jeanne Lebaudy (Paris 20/2/1852-4/5/1929 Paris 8ème), fille de Jean Gustave Lebaudy (Paris 26/2/1827-19/12/1889 Paris 1er), conseiller général, député de Seine-et-Oise de 1876 à 1885, industriel sucrier, conseiller municipal de Paris, propriétaire et restaurateur du château de Rosny-sur-Seine, chevalier de la Légion d’honneur en 1866, et d’Adèle Marie Françoise Rolloy (1832-20/3/1905 Rosny-sur-Seine, Yvelines), mariés le 8 février 1851 à Passy (Paris).

Petite-fille de François Guillaume Désiré Lebaudy (Paris 1800-1863 ?), banquier, raffineur de sucre, adjoint au maire de la Villette (Paris) et d’Elisabeth Joséphine Lopinot (Paris 1807-9/10/1887 Paris 8ème), mariés le 24 octobre 1825 à Paris. Petite-fille de François Rolloy (1797-ap. 1876 Paris ?), propriétaire, et de Cécile Adélaïde Julie Suzanne Sophie Isabelle Giuliani (Moscou, Russie, 1801 ? -18/12/1871 Paris 9ème), mariés le 1er mai 1830 à Paris (2ème ancien).

Arrière-petite-fille de Jean Lebaudy (Saint-Quentin-les-Chardonnets, Orne 13/4/1775-14/9/1847 Le Bourget, Seine-Saint-Denis), négociant, et de Anne Pauline Julie Biétry (Caen, Calvados, 1775-21/5/1824 Le Bourget), mariés avant 1800. Arrière-petite-fille de Charles Nicolas Lopinot (? -19/8/1834 Paris 5ème ancien), marchand mercier rue Saint-Denis, juge suppléant au tribunal de commerce de la Seine en 1827, et de Marie Claudine Françoise Morchoine, mariés avant 1807. Arrière-petite-fille de Jean Giuliani (Rome, Italie, 1770-14/10/1833) et de Marie Madeleine Perlot Brunet (Moscou 1782 ? -4/6/1866 Paris 9ème), mariés vers 1800, remariée le 30 octobre 1834 à Charles François Deponthon (Eclaron, Haute-Marne, 1777-1849 Saint-Dizier), général de division, baron d’Empire, Grand Officier de la Légion d’honneur en 1844.

Père de Jacques Marie Georges Martin-Le Roy (Paris 28/6/1876-1915 Saumur), attaché au Musée des arts décoratifs, maréchal des logis dans la cavalerie, décédé des suites d’une chute de cheval, marié le 18 mai 1907 à Paris (16ème) à Charlotte Marie Henriette Achard de Bonvouloir (Bagnères-de-Bigorre, Hautes-Pyrénées, 18/7/1880-1970), et de Jehanne Marie Victoire (Paris 22/12/1883-7/1/1956 Neuilly-sur-Seine), mariée le 25 juin 1906 à Paris (8ème) à Jean-Jacques Marquet de Vasselot (Paris 26/9/1871-1946 Neuilly-sur-Seine), conservateur au musée du Louvre, puis directeur du musée de Cluny de 1926 à 1933, auteur en 1906 du « Catalogue raisonné de la collection Martin-Le Roy ».

Beau-frère de Charles Bourlon de Rouvre (Troyes, Aube, 16/11/1850-16/2/1924 Paris), député de la Haute-Marne, marié à Geneviève Lebaudy (1860-1936). Beau-frère de Marie Paul Jules Lebaudy (1858- ?), industriel raffineur de sucre, député de la Seine-et-Oise, conseiller général d’Enghien-les-Bains, chevalier de la Légion d’honneur en 1922. Neveu de Simon Toutain (1826-1865), conseiller référendaire (voir notice), dont la mère est née Julie Lebaudy.

*

Licencié en droit à Paris, avocat.

Reçu quatrième au concours de 1869, auditeur de 2ème classe le 18 mai 1870, de 1ère classe le 19 juillet 1873, auditeur-rapporteur le 1er juillet 1874. Conseiller référendaire de 2ème classe le 26 décembre 1878, de 1ère classe le 29 novembre 1901. Honoraire pour raison de santé le 31 août 1906.

Chevalier de la Légion d’honneur le 20 août 1906. Chevalier de l’ordre de Léopold de Belgique.

Membre du Cercle Athlétique de l’Ile de Puteaux, de l’Union Artistique. Membre de la société d’histoire de Paris et de l’Ile-de-France.

Collectionneur d’art médiéval et archéologue. Membre des commissions supérieures des Beaux-Arts aux Expositions universelles de 1889 et 1900. Membre du conseil d’administration de la Société de l’Union Centrale des Arts Décoratifs, fondateur et vice-président de la Société des Amis du Louvre, lègue ses collections au Musée.

Extrait de son éloge par le Procureur général Payelle : « (…) M. Martin-Le Roy a toujours rendu à la Cour les plus utiles services et s’y est en même temps fait apprécier par son urbanité, l’élévation de son esprit (…). »

Domiciles : 39, rue Neuve-des-Mathurins (8ème), 60, rue de Lisbonne (8ème), 9, rue Rembrandt (8ème). Propriétaire du Pavillon de Moisson à La Roche-Guyon (Seine-et-Oise)

Tombeau au cimetière Montmartre.