Sort by

LEQUIEN Arthur Félix Augustin

Né le 27 thermidor an VI, 14 août 1798, à Saint-Omer (Pas-de-Calais), décédé le 22 mars 1862 à Paris (7ème).

Fils de Félix Henri François Lequien (Beuvry, Pas-de-Calais, 14/8/1763-28/7/1834 Béthune, Pas-de-Calais), défenseur officieux, avocat, juge de paix, juge suppléant au tribunal de première instance de Béthune, franc-maçon affilié à la loge « L’Aurore de la liberté » à Béthune en 1804, et de Marie Louise Joseph Anastasie Posteau (Arras, Pas-de-Calais, 25/3/1769-19/5/1819 Béthune), mariés avant 1798.

Petit-fils de Liévin Joseph Lequien (Hersin-Coupigny, Pas-de-Calais, 3/3/1726- av. 1813 ?), greffier à Beuvry et cultivateur, et de Marie Augustine Duriez (Beuvry 12/10/1731-30/3/1813 Beuvry), veuve de Jean Troussez, mariés le 15 avril 1760 à Beuvry. Petit-fils de Jean Louis Joseph Posteau (Arras 1721-28/8/1809 Arras) et de Marie Catherine Sabine Dupuich (Arras 1735 ? -19 messidor an VIII, 7/7/1800 Arras), mariés avant 1769 à Arras.

Arrière-petit-fils de Jean Joseph Lequien (Hersin-Coupigny 30/6/1681-26/11/1770 Hersin-Coupigny), cordonnier, et de Marie Jeanne Lefébure (Hersin-Coupigny 8/8/1685-4/2/1770 Hersin-Coupigny), mariés le 8 janvier 1714 à Hersin-Coupigny. Arrière-petit-fils de Charles Duriez (? -1758 ?) et de Marie Joseph Martin, mariés avant 1731. Arrière-petit-fils de Jacques Philippe Posteau (? -1752 ?) et de Marie Ursule Beschamps ou Deschamps (? -1752), mariés avant 1721. Arrière-petit-fils de Pierre Joseph François Dupuich (? -1761), et d’Anne Thérèse Angélique Dassonval, mariés en janvier 1732 à Arras.

Cousin de Philippe Charles Bertulphe Fructueux Lequien (Beuvry 1787-1838 Carvin), notaire, maire de Beuvry de 1813 à 1820. Cousin germain de François Emile Leroy, avocat, maire de Douai de 1849 à 1852. Neveu de Jean François Joseph Lequien (Beuvry 1760-1795 Beuvry), cultivateur, marchand graissier.

Epouse le 30 octobre 1839 à Hesdin (Pas-de-Calais) Charlotte Julie Ricard (Hesdin 24/6/1809- 26/7/1876 Boulogne-sur-Mer), fille de Louis Joseph Ricard (Hesdin 7/9/1783-5/6/1871 Hesdin), commis marchand, et de Charlotte Elizabeth Evrard (Hesdin 13/11/1779-18/10/1833 Hesdin), marchande bonnetière, mariés le 10 octobre 1808 à Hesdin.

Petite-fille de Pierre Joseph Ricart ou Ricard (Willeman, Pas-de-Calais, 13/8/1747-25/2/1784 Hesdin), fabricant de bas, et de Marie Françoise Elisabeth Julie Bouflers ou Boufflers (Hesdin 9/9/1752-28/6/1834 Hesdin), mariés le 18 avril 1780 à Hesdin, veuve en premières noces de Charles Philippe François Robiquet. Petite-fille de François Marie Evrard (Œuf-en-Ternois, Pas-de-Calais 1734 ? -13/3/1808 Hesdin), marchand bonnetier, et de Marie Madeleine Rose Pinte (15/1/1741-1er ventôse an VII, 19/2/1799, Hesdin), mariés avant 1779.

Arrière-petite-fille de Pierre Ricart (1703 ? -av. 1770 ?) et de Jeanne Thérouanne (1713 ? -av. 1770 ?), cabaretiers, mariés le 6 août 1743 à Willeman. Arrière-petite-fille d’Adrien Boufflers (Hesdin 1723 ? -9/5/1782 Hesdin), chapelier, et de Marie Françoise Julie Bournel (? -av. 1782 Hesdin ?), mariés avant 1752. Arrière-petite-fille de Jacques Evrard (? -22/1/1776 Saint-Omer), et de Marie Madeleine Desvainin ou Dewamin (?). Arrière-petite-fille de Nicolas Pinte (Mantenay, Pas-de-Calais, 1699 ? -23/12/1761 Hesdin) et de Marie Barbe Pannelier (1706 ? -13/8/1745 Hesdin), mariés avant 1741.

Père de Charles Louis Félix Lequien (Béthune, Pas-de-Calais, 25/12/1841-20/2/1921 Boulogne-sur-Mer), avocat à Boulogne-sur-Mer, marié le 29 octobre 1877 à Boulogne-sur-Mer à Elisa Marie Fourny (Boulogne-sur-Mer 16/12/1854-28/7/-1911 Boulogne-sur-Mer), et de Marie Elisabeth Lequien (Paris 20/10/1851-20/5/1935 Boulogne-sur-Mer), mariée le 14 septembre 1874 à Boulogne-sur-Mer (Pas-de-Calais) à Joseph Louis Marie Augustin Gros (Boulogne-sur-Mer 29/4/1844-9/11/1915 Boulogne-sur-Mer), médecin.

*

Etudes au lycée de Douai. Licencié en droit à Paris.

Avocat auprès du Tribunal de première instance de Béthune (Pas-de-Calais) le 21 août 1820, membre du comité consultatif des établissements publics de l’arrondissement le 2 septembre 1820, bâtonnier de l’ordre des avocats du barreau de Béthune le 7 novembre 1829, jusqu’en 1838. Juge suppléant auprès du tribunal de l’arrondissement de Béthune le 1er avril 1834, membre du comité d’instruction primaire de Béthune le 28 avril 1831, membre du bureau d’administration du collège communal de Béthune, membre correspondant du comité des travaux historiques le 27 octobre 1837, membre de la commission administrative de la caisse d’épargne de Béthune le 23 août 1838, de la commission de surveillance de l’asile d’aliénés de Saint-Venant le 29 novembre 1836, de la commission instituée pour l’amélioration des races chevaline, ovine et bovine, membre du comice agricole puis de la commission d’agriculture de l’arrondissement de Douai. Adjoint au maire de Béthune le 21 décembre 1835. Sous-préfet de Béthune le 2 novembre 1838, président de la commission de conservation des monuments historiques de l’arrondissement de Béthune en 1843, membre de la commission des antiquités départementales du Pas-de-Calais. Refuse une préfecture proposée par le ministre de l’intérieur Odilon Barrot. Conseiller général du Pas-de-Calais (canton d’Houdain) en 1848. Député conservateur de Saint-Omer de 1849 à 1851, membre de la commission consultative, député bonapartiste de 1852 à 1860, plusieurs fois rapporteur ou président de la commission du budget.

Conseiller maître le 22 août 1860, démissionne de son mandat parlementaire. Décédé en fonctions.

Extrait de son éloge par le Premier président Barthe : « (…) Nous avons vivement ressenti la perte de M. Lequien. Ses connaissances pratiques de l’administration, sa participation active aux travaux du Corps législatif dans ses grandes commissions du budget dont il a été plusieurs fois le président et le rapporteur, et où sont étudiés avec une si haute intelligence les intérêts du pays et toutes les questions de finances, son ardeur pour le bien public, l’avaient préparé à l’exercice du contrôle confié à la Cour des comptes. Il nous a été enlevé après nous avoir fait apprécier la perspicacité de son esprit et l’utilité de son concours. (…) »

Domiciles : 7, rue de Chanaleilles (7ème), 87, rue Saint-Dominique (7ème).

Tombeau au cimetière Montparnasse.

Officier de la Légion d’honneur le 20 janvier 1847.

Publications : Notice sur la ville de Béthune, 1838 ; Album archéologique de l’arrondissement de Béthune, 1848 ; divers travaux archéologiques et agronomiques ; Manuel de l’enseignement de la lecture, Douai 1849. Du libre échange et des prohibitions douanières, Paris, Imprimerie et Librairie administrative, 1856. Nombreux articles financiers dans la Revue comtemporaine de 1858 à 1861.

Bibliographie : Dancoisne : Notice sur la vie et les travaux de M. Félix Lequien, conseiller maître à la Cour des comptes, membre de la commission des antiquités départementales du Pas-de-Calais, Arras 1866.