Sort by

HÉMAR Félix Marie Eugène

Né le 3 février 1830 à Paris (7ème ancien), décédé le 29 septembre 1910 à Paris (8ème).

Fils de Joseph Félix Hémar (Boulogne-Billancourt, Hauts-de-Seine, 18/9/1788-23/7/1862 Paris 2ème), juge au tribunal de première instance de la Seine, conseiller à la Cour d’appel de Paris, chevalier de la Légion d’honneur en 1844, et d’Adélaïde Elisabeth Mesnard (Paris 20 messidor an VIII, 9/7/1800-11/1/1892 Paris 2ème), mariés le 10 juillet 1821 à Paris.

Petit-fils de Jacques Félix Hémar (Paris 1756-14/12/1840 Paris), ancien substitut du procureur du roi au Chatelet, et de Marie Françoise Félicité Soyez (Paris 23/2/1767-14/7/1832 Paris), mariés en 1786. Petit-fils de Jean Baptiste Mesnard (Paris, paroisse Saint-Germain-l’Auxerrois, 24/6/1769-18/3/1818 Paris 2ème ancien), notaire à Paris (étude LII), et d’Adélaïde Marie Chavet (Paris 28/4/1779-28/2/1854 Paris), mariés en messidor an V, 1797, à Paris.

Arrière-petit-fils de Jean Pierre Hémar (1717-29/6/1793 Paris), avocat en Parlement, substitut du procureur du Roi au Chatelet, et de Geneviève Chauchat (Paris 4/12/1727-1763), mariés le 19 octobre 1748 à Paris. Arrière-petit-fils de Jean Marie Mesnard (Avrainville, Essonne, 1740 ? -21/5/1813 Boissy-sous-Saint-Yon, Essonne), avocat au Parlement de Paris, lieutenant au Grenier à sel de Paris, propriétaire, membre du collège électoral de la Seine-et-Oise, maire de Boissy-sous-Saint-Yon de 1792 à 1793 et de 1798 à 1813, et d’Anne Elizabeth Vignier (? -17/4/1814 Paris 4ème ancien), mariés avant 1769. Arrière-petit-fils de Jean Joseph Soyez (Creil, Oise, 13/3/1728- ?), négociant, et de Marie Françoise Lefébure, mariés le 26 avril 1763 à Paris. Arrière-petit-fils d’Etienne Innocent Chavet (? -21/12/1812 Paris), notaire à Paris, (étude LII) rue Saint-Martin, de 1771 à 1797, et de Marie Lalouette (? –1/4/1823 Paris), mariés avant 1779.

Neveu d’Agathe Hémar, mariée le 20 avril 1811 à Paris à Joseph Dauchez (1785-1865), avocat, père d’Eugène Dauchez (Paris 1814-1890 Paris), conseiller référendaire (voir notice). Petit-neveu de Jean Denis Hémar de Sevran (Paris 9/10/1759-28/11/1843 Paris), adjoint au maire du 7ème arrondissement (ancien) de Paris, chevalier de la Légion d’honneur en juillet 1814.

Frère d’Henri Frédéric Marie Hémar (Paris 1/5/1826-17/2/1898 Paris), avocat général près la Cour d’Appel de Paris, chevalier de la Légion d’honneur en 1873, d’Albert Marie Hémar (1840-1920), et de deux sœurs.

Beau-frère de Louis Marie Amédée Marchand (Paris 1839-1894 Paris), conseiller référendaire (voir notice).

Oncle de Paul Esquirol (Paris 1840-1902), conseiller référendaire (voir notice), dont la mère est née Marie Constance Mesnard. Oncle d’Henri Cantrel (1857-1907), conseiller référendaire (voir notice), dont la mère est née Elisabeth Mesnard. Apparenté à Charles Merveilleux du Vignaux (1908-2006), président de chambre (voir notice), dont la mère est née Madeleine Carra de Vaux. 

Epouse le 9 février 1858 à Paris (11ème ancien) Marie Césarine Alix Carra de Vaux (Paris 7/11/1834-26/12/1906 Paris 8ème), fille d’Alexandre Louis François Carra de Vaux (Saint-Vulbas, Ain, 20/10/1802-23/9/1890 Paris 6ème), juge au tribunal de première instance de la Seine, homme de lettres, cousin germain d’Alphonse de Lamartine, chevalier de la Légion d’honneur en 1866, et de Marie Madeleine Nathalie Marchand d’Epinay (1803 ? -5/11/1892 ?), mariés le 18 juin 1832 à Paris (10ème ancien).

Petite-fille de Pierre Benoit Carra de Vaux (Lyon, Rhône, 9/2/1755-5/4/1846 Paris), officier d’infanterie, et de Césarine Antoinette des Roys (1763 ? -21/8/1849 Paris), mariés le 7 janvier 1788 à Salles (Rhône). Petite-fille d’Alexandre Louis Marchand d’Epinay (? -29/8/1811 Paris), et d’Anne Julie Famin (Paris, paroisse Saint-Denis, 31/12/1785-14/9/1855 Paris 11ème ancien), mariés le 27 avril 1807 à Paris (10ème ancien).

Arrière-petite-fille de Jean Carra de Vaux (?) et de Marie Reigny (?), mariés avant 1755. Arrière-petite-fille de Jean Louis des Roys, seigneur des Rieux (Champagne-au-Mont-d’Or, Rhône, 24/8/1724-14/10/1798 Lyon), avocat à Lyon, puis intendant général du Palais-Royal, et de Marie Marguerite Gavault (Saint-Symphorien, Rhône, 8/8/1737-10/7/1804 Montmirail, Marne), sous-gouvernante des enfants d’Orléans, mariés le 12 avril 1757 à Montmirail. Arrière-petite-fille de Charles Antoine Marchand d’Epinay (? - 1777), écuyer, avocat au Parlement, conseiller du roi, notaire au Châtelet de Paris, administrateur des écoles royales militaires, et de Marie Louise Marchant (? -1797), mariés le 18 janvier 1759 à Paris.

Tante de Bernard Carra de Vaux (1867-1953), polytechnicien, professeur à l’Institut catholique de Paris, orientaliste.

Plusieurs enfants, dont une fille mariée à Léon Lafond, chef de bureau au ministère des finances.

*

Aspirant à la Cour en 1855, reçu quinzième au premier concours de 1857, auditeur le 23 mars 1857, auditeur de 2ème classe le 14 décembre 1859, de 1ère classe le 26 décembre 1860. Démissionne à une date inconnue, entre 1863 et 1865. Juré désigné par le sort pour la session des assises de la Seine en 1863.

Maire de Dammartin-en-Goële (Seine-et-Marne) de 1871 à 1881 et de 1883 à 1910, dont une rue conserve son nom.

Domicile : 12, rue Paradis (10ème), puis 40, boulevard Malesherbes (8ème)