Sort by

GRAVELIN Jacques Auguste Christian

Né le 10 août 1875 à Paris (3ème), décédé le 18 juin 1939 à Paris (16ème).

Fils de Paul Edme Alexandre Gravelin (Paris 20/8/1848-ap. 1906), négociant, rentier, et d’Aimée Marguerite Cayron (Stains, Seine-Saint-Denis, 17/9/1853-7/5/1886 Paris 3ème), mariés le 16 mai 1874 à Paris (3ème).

Petit-fils d’Auguste Ambroise Isidore Gravelin (Chauffour-lès-Etrechy, Essonne, 31/5/1811-12/5/1877 Champlan, Essonne), et d’Amélie Caroline Françoise Baudouin (1821-ap. 1877 ?), mariés le 24 septembre 1840 à Paris (2ème ancien). Petit-fils de Jean Baptiste Cayron (Paris 10/8/1823-24/8/1857 Paris) et d’Aimée Aurélie Jacquet (Paris 4/5/1829-11/3/1896 Paris 3ème), mariés le 21 juin 1849 à Paris.

Arrière-petit-fils d’Isidore Gravelin (Etampes, Essonne, paroisse Saint-Basile, 22/1/1769-16/12/1848 Etrechy, Essonne), militaire pensionné, cultivateur vigneron, et de Colombe Gibassier (Sainte-Colombe-en-Auxois, Côte-d’Or, 28/6/1769-ap. 1827-av. 1848 ?), mariés le 30 fructidor an VII, 16 septembre 1799, à Chamarande (Essonne). Arrière-petit-fils de Jean Baptiste Jacquet (Marcigny, Saône-et-Loire, 1794-10/3/1860 Paris 2ème) et de Christine Julie Lacarrière (? –ap. 1860 ?), mariés le 11 octobre 1823 à Paris (2ème ancien).

Adopté en 1921 par Marie Eugénie Gravelin.

Neveu de Jean Antoine Lemerle, petit-neveu d’Ernest Louis Royer, fabricants de bronze.

Epouse le 21 avril 1906 à Paris (16ème) Yvonne Juliette Braquenié (Paris 19/10/1880-13/7/1966 Paris 16e), fille d’Alexandre Paul Braquenié (Paris 26/2/1857-27/3/1882 Paris 2ème), fabricant de tapisseries à Paris et à Aubusson avec son frère, et de Berthe Elisa Vail (Semur-en-Auxois, Côte-d’Or, 6/8/1859-ap. 1906), mariés le 24 janvier 1880 à Paris (10ème), qui ont légué des tableaux au musée du Louvre.

Petite-fille d’Henri Charles Braquenié (Tournai, Belgique, 29/4/1815-16/1/1897 Paris 7ème), chevalier de la Légion d’honneur en 1877, et de Marie Esther Demy (Paris 11/4/1830-7/8/1902), mariés le 5 décembre 1848 à Paris (1er ancien). Petite-fille de Guillaume Charles Joseph Vail (Paris 24/1/1826-ap. 1882), négociant en soieries, associé de 1854 à 1858 avec Auguste Désiré Marquereau, et de Juliette Rougier (Semur-en-Auxois 18/3/1837-ap. 1880 ?), mariés le 27 juillet 1858 à Semur-en-Auxois.

Arrière-petite-fille de Pierre Joseph Braquenié (Tournai 20/10/1789-9/8/1861 Paris 16ème), et de Florence Joseph Bernard (Tournai 1793-7/7/1869 Paris 7ème), mariés le 26 décembre 1811 à Tournai (Belgique). Arrière-petite-fille de Pierre Jean Demy (1/1/1769-1821 Paris) et de Jeanne Marie Cerutti (1779-17/6/1831), mariés en 1794. Arrière-petite-fille de Nicolas Joseph Vail (Preux-au-Sart, Nord, 1797 (non numérisé) -8/5/1861 Paris 3ème), négociant, capitaine de grenadiers de la garde nationale, rentier, chevalier de la Légion d’honneur en 1843, et d’Aimée Agnès Modeste Forget (1788 ? -4/9/1859 Paris 6ème ancien), mariés le 30 septembre 1824 à Paris (7ème ancien). Arrière-petite-fille d’Alexandre Auguste Philibert Rougier (Semur-en-Auxois 19/1/1808-17/8/1885 Semur-en-Auxois), bijoutier orfèvre à Semur, et de Geneviève Marguerite Mazilier (Semur-en-Auxois 14/11/1811-13/5/1853 Semur-en-Auxois), mariés le 8 avril 1834 à Semur-en-Auxois.

Allié à Georges Hamelin (1895-1947), conseiller référendaire (voir notice) par les Braquenié.

Père de Georges (Paris 1907-1968 Paris), directeur de sociétés, marié le 26 octobre 1931 à Jeannine Marcou, et de Christiane, mariée en 1936 à Jean Charles Hubert de Sailly (1906-2001), inspecteur des finances. Grand-père de Claude Pierre Robert Gravelin (Paris 1933-2005), capitaine de vaisseau, conseiller maître en 1991.

*

Licencié en droit.

Rédacteur stagiaire à l'administration centrale des Finances le 1er avril 1899. Rédacteur le 1er avril 1900, rédacteur principal le 1er novembre 1909, sous-chef de bureau le 1er juillet 1914. Mobilisé du 3 août 1914 au 15 août 1919 comme payeur particulier à la Trésorerie et postes aux armées, chef de bataillon. Chef de bureau le 1er mai 1920.

Conseiller référendaire de 2ème classe le 10 mai 1922, de 1ère classe le 6 janvier 1934, décédé en fonctions.

Membre de la Société de géographie et du Touring Club de France.

Domicile : 27, rue Cortambert (16ème)

Officier d'Académie le 7 février 1914, Chevalier de la Légion d'honneur le 14 janvier 1922