Sort by

Actualités

Actualités

La Cour des comptes décerne deux prix de thèse

COUR DES COMPTES

La Cour des comptes a décidé de décerner un Prix de thèse, destiné à récompenser les auteur-e-s qui, quelle que soit leur filière académique, contribuent à la meilleure compréhension, au renouvellement de l’approche théorique et au développement de propositions innovantes dans le champ de la gestion et des finances publiques.

Le jury présidé par Didier Migaud, Premier président, et associant des magistrat-e-s et des universitaires de haut niveau a établi le palmarès suivant :
- premier prix : Arthur Jatteau pour « Faire preuve par le chiffre ? Le cas des expérimentations aléatoires en économie » (thèse de sciences économiques soutenue le 5 décembre 2016 à l’ENS Cachan / Paris-Saclay) ;
- prix spécial : Andréas Kallergis pour « La compétence fiscale » (thèse de droit public soutenue le 14 décembre 2016 à l’Université de Paris 1 – Panthéon-Sorbonne).

À propos de la thèse ayant reçu le premier prix
À propos de la thèse ayant obtenu le prix spécial
À propos des membres du jury
À propos d’Arthur Jatteau
À propos d’Andréas Kallergis

À propos de la thèse ayant reçu le premier prix

Porteur d’une réflexion interdisciplinaire, Arthur Jatteau a choisi comme objet d’étude la méthode de l’expérimentation aléatoire, souvent considérée comme étant la plus rigoureuse et la plus efficace pour évaluer a posteriori l’impact d’une politique publique. Tout en reconnaissant l’intérêt de cette approche, Arthur Jatteau a montré combien elle pouvait être complétée par des méthodes classiques utilisées en sciences sociales (entretiens, questionnaires, études documentaires).

Sa thèse contient, à la fois, des analyses précises de plusieurs démarches d’évaluation de politique publique et des enseignements de nature générale sur la portée réelle des méthodes statistiques d’évaluation et sur la nécessité de les compléter par des approches de terrain. Elle apporte ainsi des éléments novateurs de réflexion méthodologique, en particulier sur l’utilisation combinée de méthodes quantitatives et qualitatives dans les travaux d’évaluation. La thèse d’Arthur Jatteau intéresse ainsi directement les réflexions menées par la Cour dans le cadre de sa mission d’évaluation des politiques publiques.

À propos de la thèse ayant obtenu le prix spécial

La thèse d’Andréas Kallergis souligne que le droit fiscal, qui est par construction national, est aujourd’hui confronté à la déterritorialisation des bases d’imposition. Sous l’effet de la mondialisation, un droit fiscal international émerge qui tend à encadrer le pouvoir des États.

À propos des membres du jury

Président :
Didier Migaud, Premier président de la Cour des comptes, Docteur Honoris causa de l’Université de Nanquin

Collège des magistrats :
- Claire Bazy-Malaurie, membre du Conseil constitutionnel ;
- Jean-Yves Bertucci, conseiller maître, président de la mission d’inspection des chambres régionales et territoriales des comptes ;
- Christian Descheemaeker, président de chambre, président du comité d’histoire de la Cour des comptes ;
- Anne Froment-Meurice, présidente de chambre ;
- Monique Saliou, conseillère maître, membre de la chaire « Gouvernance et régulation » de l’Université Paris – Dauphine

Collège des universitaires :
- Nicolas Berland, professeur agrégé des universités en sciences de gestion, directeur de Dauphine recherche et management, Université Paris-Dauphine ;
- Michel Bouvier, professeur émérite des universités en Finances Publiques et Fiscalité à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, président de Fondafip, directeur de la Revue française de finances publiques ;
- Nicole Lerousseau, professeur émérite des universités en droit public, Université François Rabelais de Tours ;
- Yvonne Muller, maître de conférences en droit privé, Université Paris Ouest Nanterre, membre du Conseil de normalisation des comptes publics, directrice scientifique des Cahiers du chiffre et du droit ;
- Stéphane Onnée, professeur agrégé des universités en sciences de gestion, membre du Haut Conseil de l’évaluation de l’enseignement et de la recherche

À propos d’Arthur Jatteau

Arthur Jatteau est né le 11 janvier 1985. Il est ancien élève de l'ENS Cachan. Agrégé de sciences économiques et sociales, docteur en sciences économiques, il a été recruté, à partir de la rentrée 2017-2018, comme maître de conférence en économie et en sociologie à l'Université de Lille 1.

À propos d’Andréas Kallergis

Andréas Kallergis est né le 14 août 1983. Il est diplômé des universités d'Athènes et de Paris 1 - Panthéon-Sorbonne. Docteur en droit public, il est qualifié pour les fonctions de maître de conférence en droit public.