Sort by *
Publications

Publications

Société publique locale "Vallée idéale développement" (Somme)

CRC HAUTS-DE-FRANCE

Rapport d'observations définitives

La société publique locale (SPL) « Amiens développement » a été créée en 2015 par la ville d’Amiens et la communauté d’agglomération Amiens métropole, actionnaires à parts égales. Depuis 2020, le département de la Somme est entré au capital de la société, laquelle a adopté une nouvelle dénomination : « Vallée idéale développement ». En 2020, la SPL avait un bilan de 32 M€, un chiffre d’affaires de près d’1 M€ et un effectif de 9 équivalents temps plein.

SYNTHÈSE

La SPL entretient des liens imbriqués avec la société d’économie mixte (SEM) « Amiens aménagement » : même président et même directeur général, même personnel, mêmes locaux. La juste répartition des coûts de personnel a progressé, depuis le dernier contrôle de la chambre sur la SEM, avec la création du groupement d’employeurs en 2018, et doit être poursuivie pour les locaux. Les organes statutaires fonctionnent de manière satisfaisante, avec une forte implication des administrateurs.

La zone d’aménagement concerté (ZAC) « Gare la Vallée » représente plus de 70 % du chiffre d’affaires de la société. Elle ne présente pas de risque financier significatif pour cette dernière, le contrat de concession étant aux risques de la communauté d’agglomération.
Celle-ci a dû plus que doubler sa participation financière à l’opération (58 M€ en 2020), en raison notamment des coûts de dépollution des sols nettement supérieurs aux projections. L’évolution du programme, où la part respective du logement et des bureaux a fortement varié, appelle, dans un souci de lisibilité pour les élus des collectivités actionnaires et pour la société elle-même, la passation d’un avenant au contrat de concession et l’élaboration d’un dossier de réalisation de la ZAC. Les cessions foncières, portées par une dynamique plutôt favorable, sont globalement conformes aux prévisions et parfois menées selon des modalités innovantes (appel à manifestation d’intérêt des « Trois Mondes »).

Après deux années de résultat déficitaire, la SPL a enregistré un léger bénéfice en 2020. Il repose très largement sur la rémunération de la ZAC « Gare la Vallée », qui assure une activité à la société pour les années à venir mais apparaît, en raison de sa complexité, beaucoup moins rentable que les concessions de la SEM « Amiens aménagement ».

À côté de son rôle d’aménageur du quartier de la gare, des interrogations se font jour quant à la composition du portefeuille d’activité de la SPL. Les incertitudes relatives à l’obtention de la concession de la ZAC « Boréalia 2 », actuellement en gestation, la gestion du camping des Cygnes confiée sur des bases juridiques fragiles, le périmètre d’intervention mal défini de la SPL constituent, en effet, autant de révélateurs de l’absence de stratégie pour guider l’action de la société.

La définition d’un projet stratégique par le conseil d’administration semble dès lors indispensable, afin de préciser les objectifs et les moyens de la SPL et son positionnement par rapport à la SEM « Amiens aménagement ».