Sort by *
Publications

Publications

Commune de Fère-en-Tardenois (Aisne)

CRC HAUTS-DE-FRANCE

Rapport d'observations définitives

Fère-en-Tardenois (Aisne), avec ses 3 000 habitants, est la deuxième commune de la communauté d’agglomération de Château-Thierry. Jusqu’au 31 décembre 2016, elle était la commune-centre de la communauté de communes du Tardenois. Elle dispose en 2020 d’un budget d’environ 2 M€ et emploie 21 agents.

 

Cette évolution a modifié sa position au sein de la gouvernance communautaire. Toutefois, l’attention portée par la communauté d’agglomération à l’implication de l’ensemble des élus dans la réalisation du projet de territoire semble faciliter les relations entre l’intercommunalité et ses communes membres.

Par ailleurs, la commune est peu impactée par les transferts de compétences qui sont intervenus depuis 2017, à l’exception de l’assainissement, qui s’est opéré au 1er janvier 2019, et qui a eu des conséquences significatives, notamment sur le plan budgétaire, avec le transfert du budget annexe. De plus, les deux pactes financiers et fiscaux successifs, décidés au niveau du territoire, lui ont permis de ne pas perdre de recettes.

La qualité de l’information budgétaire et patrimoniale est perfectible. La commune doit notamment être attentive à la complétude des annexes aux documents budgétaires, et veiller à n’inscrire que les restes à réaliser qu’elle est en mesure de justifier. Elle doit également améliorer la fiabilité de ses prévisions budgétaires.

Sa situation financière est satisfaisante. Disposant d’un autofinancement et d’une trésorerie confortable, la commune investit régulièrement, tout en étant peu endettée.

Elle souhaiterait qu’une de ses principales réalisations, le pôle de santé, soit labellisé « maison de santé », ce qui conduirait alors au transfert de sa gestion à l’intercommunalité. Malgré les démarches entreprises pour obtenir des financements, le reste à charge demeure conséquent pour elle. Enfin, le suivi financier de cette opération appelle à davantage de rigueur.