Sort by *
Cii
e
tronsciem
the
mobility
company
Le
Président
-
Directeur
Général
Monsieur
Pierre
Moscovici
Premier
Président
Cour
des
Comptes
13,
rue
Cambon
75100
Paris
Cédex
01
Nos
réf.
:
TM/22-003
Issy-les-Moulineaux,
le
8
mars
2022
Objet
:
Observations
définitives
intitulées
Transdev
-
Réf.
S2022-0279
Monsieur
le
Premier
Président,
Vous
m'avez
adressé
le
relevé
d'observations
définitives
de
la
Cour
relatif
à
l'entreprise
Transdev
pour
les
exercices
2017
à
2020,
ce
dont
je
vous
remercie.
1.
Sur
le
fond,
nous
partageons
les
analyses
de
la
Cour
qui
mentionnent
tout
à
la
fois
le
bon
fonctionnement
de
la
gouvernance
de
notre
entreprise,
la
clarté
de
son
organisation
opérationnelle
et
l'efficacité
de
ses
équipes.
Ainsi
que
le
souligne
également
la
Cour,
nous
considérons
que
la
stratégie
de
recentrage
contractuel
et
de
renforcement
local,
que
nous
avons
conduite
avec
le
soutien
de
nos
deux
actionnaires,
la
Caisse
des
dépôts
et
le
Groupe
Rethmann,
s'est
révélée
particulièrement
pertinente
pendant
la
crise
sanitaire,
même
si,
comme
cela
est
également
relevé,
notre
situation
financière
en
a
été
profondément
impactée,
à
l'instar
de
celle
de
toutes
les
entreprises
de
transport
public
dans
le
monde.
2.
A
cet
égard,
il
me
parait
important
de
pouvoir
mettre
en
perspective
les
évolutions
constatées
entre
2017
et
2020.
Nous
comprenons
tout
d'abord
la
nécessité
d'opérer
une
continuité
de
lecture
des
agrégats
financiers
sur
les
années
2017
à
2020,
pour
autant
l'année
2020,
année
de
rupture
majeure,
a
obéré
toute
idée
de
vision
linéaire.
Aussi,
afin
de
ne
pas
fausser
la
structure
et
l'amplitude
des
tendances,
il
conviendrait
de
comparer
les
analyses
des
trois
premières
années
(2017
à
2019),
puis
d'y
ajouter
l'exercice
2020.
L'exemple
de
l'évolution
du
Produit
des
Activités
Ordinaires
(PAO)
et
du
Résultat
opérationnel
sur
ces
périodes
serait
à
cet
égard
très
parlant.
Ensuite,
en
ce
qui
concerne
l'évolution
des
résultats
des
principaux
pays
d'activité
de
notre
Groupe
sur
la
période
examinée,
trois
principales
remarques
méritent
d'être
formulées
:
Tout
d'abord,
notre
activité
en
France
a
été
plus
sévèrement
impactée
que
le
reste
de
l'Europe
par
la
crise
sanitaire
en
raison
de
ses
conséquences
sur
le
transport
touristique
et
aéroportuaire
d'une
part
et
sur
la
baisse
des
recettes
passagers
d'autre
part.
Ainsi,
les
équilibres
contractuels
en
ont
été
durablement
bouleversés
et
l'incertitude
financière
induite
ne
pourra
être
levée
qu'avec
les
renégociations
contractuelles
rappelées
ci-après.
Ce
constat
a
entraîné
au
cours
de
l'exercice
2021
une
dépréciation
très
importante
du
goodwill
historiquement
alloué
à
la
France.
Transdev
Group
Immeuble
Crystal
3
Allée
de
Grenelle
92130
Issy-les-Moulineaux
France
Tél.
:
+33
(0)1
74
34
20
00
RCS
NANTERRE
521
477
851
Société
anonyme
au
capital
de
1
182
037
000
euros
www.transdev.com
1/3
C*
-
transcle,
the
mobility
company
Ensuite,
dès
2019,
l'Allemagne
a
été
affectée
par
la
structure
même
de
son
marché
ferroviaire.
En
effet,
l'entreprise
nationale
(la
Deutsche
Bahn)
y
détient
encore
une
part
prépondérante
des
activités
et
se
trouve
en
situation
d'impacter
économiquement
par
ses
décisions
l'ensemble
des
opérateurs
privés
du
secteur.
Ainsi
en
2019,
la
DB
a
négocié
de
nouveaux
accords
sur
l'organisation
du
travail
des
conducteurs,
qui
se
sont
imposés
aux
autres acteurs,
avec
pour
conséquences
:
une
hausse
systémique
du
besoin
de
nouveaux
conducteurs,
une
hausse
des
coûts
de
formation
et
des
pénalités
contractuelles
induites
pour
les
opérateurs
qui
ont
faire
face
à
des
difficultés
de
production
de
l'offre.
Si
des
actions
de
recrutement
et
formation
ont
été
mises
en
oeuvre,
ce
qui
a
permis
à
Transdev
de
remédier
à
cette
situation,
l'amélioration
a
été
immédiatement
masquée
par
les
effets
de
la
crise
sanitaire
en
2020.
Enfin,
le
résultat
des
Etats
Unis
a
été
négativement
impacté
sur
la
période
sous
l'effet
de
la
décision
stratégique
de
sortir
des
activités
BtoC
(taxis,
navettes)
dans
un
contexte
de
marché
fortement
disrupté,
entraînant
des
dépréciations
importantes
d'actifs,
et
en
raison
de
l'augmentation
significative
du
coût
des
litiges
daims
»)
et
d'une
forte
augmentation
des
provisions,
ce
qui
s'est
imposé
à
l'ensemble
des
acteurs
du
transport
public.
Il
est
à
noter
que
le
coût
des
litiges
est
intégré
dans
les
nouveaux
appels
d'offres.
En
dehors
de
ces
trois
pays,
il
convient
de
souligner
que
les
autres
géographies
du
groupe
(Europe
en
dehors
de
la
France
et
l'Allemagne
et
l'International
hors
Amérique
du
Nord)
se
sont
montrées
fortement
contributrices
sur
la
période
2017-2019
(même
ordre
de
grandeur
que
la
France)
et
particulièrement
résilientes
en
2020
pendant
la
crise
sanitaire
en
affichant
des
résultats
positifs.
3.
Dans
ce
contexte,
il
convient
de
rappeler
l'un
des
principaux
enjeux
à
venir
du
transport
public.
L'enjeu
de
la
mobilité
durable
constitue
plus
que
jamais
une
priorité,
tout
particulièrement
après
la
COP26.
Personne
ne
conteste
aujourd'hui
le
fait
que
le
transport
public
a
un
rôle
clé
à
jouer
dans
la
mise
en
oeuvre
d'une
mobilité
plus
durable
reposant
sur
ta
combinaison
vertueuse
d'une
augmentation
de
modes
partagés
et
d'une
diminution
de
l'usage
de
la
voiture
individuelle.
Le
transport
public
joue
également
un
rôle
essentiel
dans
la
cohésion
sociale
et
territoriale
et
le
développement
économique
en
permettant
l'accès
à
l'éducation
et
à
l'emploi.
Pour
ces
raisons,
le
rôle
d'un
transporteur
public
comme
Transdev
n'en
sera
que
plus
important.
4.
Enfin,
nous
adhérons
aux
recommandations
émises
par
la
Cour,
en
particulier
celle
qui
rappelle
toute
l'attention
que
nous
devons
porter
au
bon
équilibre
de
nos
contrats
afin
d'en
limiter
«
les
risques
économiques
»
Si
la
stratégie
menée
par
Transdev
lui
a
permis
de
faire
preuve
de
résilience
face
à
une
crise
soudaine,
nous
devons
garder
pour
objectif
de
restaurer
un
niveau
de
rentabilité
qui
nous
permette
d'investir
et
de
développer
nos
activités
durablement.
Toutefois,
la
restauration
de
notre
rentabilité
ne
sera
possible
qu'à
la
seule
condition
que
les
autorités
locales,
clientes
du
secteur
transport
public,
acceptent
de
renégocier
les
contrats
dont
le
risque
lié
aux
recettes
-passagers
est
supporté
par
les
opérateurs.
Cette
renégociation
qui
s'impose
a
donc
pour
premier
objectif
d'intégrer
la
nouvelle
réalité
du
marché
dont
le
constat
principal
est
le
rebasage
à
court
terme
de
la
fréquentation
des
transports
publics.
Elle
devra
également
permettre
de
prendre
en
compte
l'évolution
des
comportements
et
des
attentes
des
passagers
et
les
conséquences
de
cette
évolution
sur
l'offre
de
service
et
les
coûts
associés.
Transdev
Group
Immeuble
Crystal
3
Allée
de
Grenelle
92130
Issy-les-Moulineaux
France
Tél.
:
+33
(0)1
74
34
20
00
RCS
NANTERRE
521
477
851
Société
anonyme
au
capital
de
1
182
037
000
euros
www.transdev.com
213
Ci
ftransclev
the
mobility
company
Enfin
et
pour
conclure,
les
nouveaux
contrats
devraient
systématiquement
inclure
à
l'avenir
une
clause
de
pandémie
pour
régir
les
relations
entre
parties
prenantes
et
les
conditions
du
maintien
des
opérations
dans
de
telles
situations.
Je
vous
prie
de
bien
vouloir
agréer,
Monsieur
le
Premier
Président,
l'expression
de
ma
haute
considération.
Thierry
M.
flet
Président
Directeur
Général
CC
:
M.
Eric
Lombard,
Directeur
Général
de
la
Caisse
des
Dépôts
Transdev
Group
Immeuble
Crystal
3
Allée
de
Grenelle
92130
Issy-les-Moulineaux
France
Tél.
:
+33
(0)1
74
34
20
00
RCS
NANTERRE
521
477
851
Société
anonyme
au
capital
de
1
182
037
000
euros
www.transdev.com
3/3