Sort by *
Caisse
des
Dépôts.
LE
DIRECTEUR
GÉNÉRAL
Monsieur
Pierre
Moscovici
Premier
président
Cour
des
comptes
13
rue
Cambon
75100
Paris
Cedex
01
Paris,
le
1
1
MARS
2022
Monsieur
le
Premier
président,
Vous
m'avez
adressé
le
relevé
d'observations
définitives
relatif
aux
«
comptes
et
à
la
gestion
de
Transdev
(exercices
2017
à
2020)
»
qui
appelle
les
quelques
observations
suivantes.
Je
vous
remercie
tout
d'abord
de
l'attention
que
vous
avez
portée
à
cette
entité,
filiale
historique
de
la
Caisse
des
Dépôts
et
outil
clé
du
Groupe
pour
agir
sur
les
territoires
en
favorisant
le
développement
des
transports
publics.
La
crise
sanitaire
de
2020
et
2021
a
fortement
impacté
l'activité
de
transport
en
France
et
à
l'international,
tant
dans
son
exploitation,
dont
la
société
a
rapidement
adapter
les
modalités,
que
dans
sa
rentabilité,
qui
a
été
fortement
dégradée.
Le
groupe
Transdev,
tout
en
s'appuyant
sur
des
ressources
financières
solides,
s'est
mobilisé
pour
négocier
avec
ses
clients
publics,
en
France
et
à
l'international,
les
indemnisations
relatives
à
la
baisse
de
son
activité
et
aux
surcoûts
liés
à
la
crise.
Par
ailleurs,
l'équilibre
actionnarial
construit
depuis
2019
avec
le
groupe
Rethmann
fonctionne
de
façon
tout
à
fait
concertée
et
s'inscrit
dans
la
durée.
J'ai
noté,
en
ce
sens,
les
conclusions
satisfaisantes
de
la
Cour
sur
les
relations
actionnariales
et
la
gouvernance
qui
confortent
l'action
de
la
Caisse
des
Dépôts.
S'agissant
de
la
recommandation
n°1
Poursuivre
le
recentrage
sur
les
activités
et
les
implantations
les
plus
rentables,
avec
une
vigilance
particulière
sur
les
contrats
aux
Etats-Unis
»),
la
société
a
d'ores
et
déjà
réexaminé
avec
ses
deux
actionnaires
ses
ambitions
stratégiques
à
l'aune
de
cette
nouvelle
situation.
Le
recentrage
de
la
société
sur
les
activités
à
destination
des
clients
publics
et
à
l'international
sur
les
zones
géographiques
conjuguant
une
rentabilité
satisfaisante
et
un
potentiel
de
croissance
avéré
devra
être
poursuivi.
Caisse
des
dépôts
et
consignations
56,
rue
de
Lille
-
75356
Paris
07
SP
Pour
ce
qui
concerne
la
recommandation
n°2
Dans
les
nouveaux
contrats,
porter
une
attention
particulière
aux
causes
exogènes
de
l'évolution
de
la
fréquentation,
afin
de
limiter
les
risques
économiques
»),
je
précise
que
la
société
se
prépare
activement
aux
aménagements
des
contrats
signés
avec
les
autorités
organisatrices
des
transports
publics
aux
fins d'ajuster
les
niveaux
de
service
post
crise.
Je
suis
aussi
favorable
à
la
recommandation
n°3
Dès
lors
que
la
part
variable
de
la
rémunération
des
membres
du
comité
exécutif
représente
une
proportion
significative
du
salaire,
prévoir
qu'une
partie
au
moins
soit
versée
de
manière
différée
»)
;
des
réflexions
ont
lieu
sur
la
forme
et
la
mise
en
place
d'un
tel
dispositif
d'étalement
au
niveau
du
comité
exécutif
de
Transdev.
Il
permettra
de
renforcer
l'alignement
des
objectifs
du
management
et
les
perspectives
des
actionnaires
sur
un
horizon
pluriannuel.
Quant
à
la
rentabilité
de
l'investissement
de
la
Caisse
des
Dépôts
en
tant
qu'actionnaire
de
Transdev,
que
la
Cour
considère
comme
«
très
variable
et
globalement
faible
selon
les
exercices
»,
il
peut
être
souligné
que
la
société
s'est
adaptée
aux
évolutions
du
marché
du
transport
public
après
une
période
difficile
d'incertitudes
actionnariales
et
de
restructuration
suite
au
rapprochement
entre
Transdev
et Veolia
Transport.
A
l'exception
de
la
période
actuelle
de
crise
sanitaire
et
de
l'année
2018
qui
a
été
marquée
par
la
décision
d'abandon
de
l'activité
«
BtoC
»,
Transdev
a
généré
des
résultats
positifs
depuis
2014
et
a
défini
des
priorités
stratégiques
qui
devraient
lui
permettre
de
renforcer
sa
rentabilité
dans
le
futur.
Je
vous
prie
de
croire,
Monsieur
le
Premier
président,
à
l'expression
de
ma
haute
considération.
Eric
Lombard
2