Sort by *
F
MINISTÈRE
DES
ARMÉES
Liberté
Égalité
Fraternité
Paris,
le
ARM/CAB
25.02.2ü22
UOO
a
Monsieur
le
Premier
président
de
la
Cour
des
comptes
OBJET
:
Observations
définitives
du
contrôle
sur
la
sécurité
de
la
navigation.
REFERENCE
:
Votre
lettre
S2021-2214
du
27
janvier
2022.
Par
lettre
en
référence,
vous
m'avez
adressé
les
observations
définitives
du
contrôle
sur
la
sécurité
de
la
navigation
(phares
et
balises
et
CROSS),
pour
les
exercices
2013-2021,
en
vue
de
les
rendre
publiques.
Ce
rapport
appelle
de
ma
part
les
observations
suivantes.
Concernant
la
recommandation
6
dont
la
mise
en
oeuvre
implique
directement
le
ministère
des
armées
identifier
les
spécialités
critiques
et
définir
des
stratégies
de
recrutement
adaptées
pour
les
CROSS
et
la
signalisation
maritime
dans
le
cadre
d'une
gestion
prévisionnelle
des
emplois
et
des
compétences
qui
reste
à
élaborer
»),
si
le
service
de
recrutement
de
la
Marine
(SRM)
n'éprouve
pas
de
difficulté
de
recrutement
pour
la
spécialité
guetteur
sémaphorique
(GUETF),
la
totalité
des
besoins
identifiés
étant
largement
honorée
(11
recrutés
pour
un
besoin
initial
à
8
en
2019,
14
recrutés
pour
un
besoin
initial
à
6
en
2020),
la
fidélisation
de
la
population
GUETF
est
moins
favorable.
Ainsi,
le
vivier
a
tout
juste
permis
d'honorer
les
15
places
de
brevet
supérieur
(BS)
programmées
en
2021
et
les
candidatures
au
brevet
de
maîtrise
(BM)
se
sont
fortement
tassées
l'an
dernier.
Ces
deux
signaux
montrent
une
moindre
volonté
de
faire
une
carrière
longue
dans
ce
métier.
Par
ailleurs,
bien
que
non
directement
concerné
par
la
mise
en
oeuvre
de
la
recommandation
n°1
engager
au
plus
tard
en
2024
une
nouvelle
étape
de
rapprochement
des
CROSS
de
Jobourg
et
Gris-Nez»),
le
ministère
des
armées
estime
qu'el
le
comporte
des
risques
opérationnels
du
point
de
vue
de
la
chaîne
de
direction
des
opérations
de
secours,
pour
un
gain
visiblement
limité.
La
stratégie
d'implantation
de
ces
deux
centres
opérationnels
ne
saurait
en
effet
être
réduite
à
un
aspect
technologique.
Au
plus
proche
de
zones
de
dangers
historiques,
de
trafics
réglementés
pour
leur
densité,
ils
ont
permis
d'assurer
des
délais
d'intervention
compatibles
avec
la
réalité
des
risques
de
la
façade,
qui
ne
peuvent
être
limités
à
un
seul
aspect
quantitatif,
et
d'éviter
des
catastrophes
maritimes
de
grande
ampleur.
Florence
P
RLY
1/2
DESTINATAIRE
:
Monsieur
Pierre
MOSCOVICI
Premier
président
de
la
Cour
des
comptes
13,
rue
Cambon
-
75100
PARIS
CEDEX
01
2/2