Sort by *

Le Palais Cambon

La Cour des comptes occupe depuis 1912 le Palais Cambon, construit spécifiquement pour elle entre 1898 et 1912. Dernière réalisation de l'architecte Constant Moyaux, le Palais Cambon s'impose comme l'une des ultimes démonstrations académiques dans le domaine de l'architecture administrative. 

Il constitue en tout cas l’un des plus intéressants témoignages de l’architecture officielle de la IIIe République. Contrairement à bien des ministères, il a été conçu selon les besoins propres de la Cour, en intégrant d’emblée une symbolique spécifique et républicaine à sa décoration.

Conçu en deux parties très différentes, il associe un Palais en pierre de taille, conçu sur le modèle judiciaire, à un gratte-ciel de taille réduite mais très novateur dans sa conception, la Tour Chicago.