Sort by *

Actualités

Actualités

Quatre nouveaux magistrats et une nouvelle vérificatrice rejoignent la chambre régionale des comptes Pays de la Loire

CRC PAYS DE LA LOIRE

La chambre régionale des comptes Pays de la Loire, lors de son audience publique du 6 octobre 2020, a procédé à l’installation de Celia JAGOT et de Thierry LAVIGNE en qualité de premier conseillers. Cette même audience a été l’occasion pour Mme GAZULL-AHITE, nouvelle vérificatrice ayant rejoint récemment la chambre, de prêter serment.

Cette audience fait suite à celle du 10 septembre 2020, qui avait procédé à l’installation de Stéphane FONTENEAU et de Tangi LE ROUX également en qualité de premiers conseillers.

- Célia JAGOT est directrice d’hôpital en position de détachement. Après une première partie de carrière de conseil en analyse financière au sein de cabinets privés, elle a, comme directrice d’hôpital, ouvert le champ de ses compétences dans les domaines budgétaires et de ressources humaines notamment.

- Thierry LAVIGNE revient, lui, d’une mobilité de 5 années passées à la Cour des comptes européenne en qualité d’auditeur, après une carrière déjà riche, d’abord comme enseignant en littérature et communication, activité qu’il a exercée en France et à l’étranger, puis, après sa scolarité à l’ENA en 2007-2009, en tant que magistrat de chambre régionale des comptes.

- Tanguy LEROUX, administrateur civil au ministère de la santé après sa scolarité à l’ENA en 2010-2011, a rejoint la Cour des comptes en qualité de rapporteur extérieur en 2015, dont il a été détaché, à sa demande, pour rejoindre la chambre nantaise.

- Ancien élève de l’INET, Stéphane FONTENEAU, auparavant administrateur territorial, a été détaché au sein du corps des magistrats de chambre régionale des comptes en 2013 avant d’y être intégré. Il rejoint la CRC Pays de la Loire après un première affectation en Auvergne-Rhône-Alpes où il a notamment apporté sa contribution à l’expérimentation de la certification des comptes du département de la Savoie.

- Janine Gazull-Ahité vient également de l’administration « active », plus précisément du département du Gard, où elle a exercé des responsabilités dans les domaines du contrôle de gestion, des ressources humaines et du contrôle des services sociaux et médicaux-sociaux.