Sort by

Actualités

Actualités

Nouvelle composition du Conseil des prélèvements obligatoires

CPO

Le Conseil des prélèvements obligatoires (CPO) s’est réuni le 14 septembre dans sa nouvelle composition, issue des nominations intervenues en juillet 2016.

Le CPO est chargé depuis 2005 d’apprécier l’évolution et l’impact économique, social et budgétaire de l’ensemble des prélèvements obligatoires, ainsi que de formuler des recommandations sur toute question relative à ces prélèvements. Il est présidé par le Premier président de la Cour des comptes, Didier Migaud, et comporte 16 membres, dont huit magistrats ou hauts fonctionnaires et huit personnalités qualifiées. Leur mandat est de deux ans, renouvelable une fois.

Le CPO est désormais composé de la manière suivante :

 

  • Guillaume Goulard, conseiller d'État

  • Elisabeth Pichon, conseiller référendaire à la Cour de cassation

  • 
Jean-Pierre Laboureix, conseiller maître à la Cour des comptes

  • 
Olivier Le Gall, inspecteur général des finances

  • Mireille Elbaum, inspectrice générale des affaires sociales, présidente du Haut Conseil pour le financement de la protection sociale

  • 
Pierre Joly, inspecteur général de l’Insee

  • 
Martin Collet, professeur agrégé des universités

  • 
Étienne Lehmann, professeur agrégé des universités

  • Stéphane Austry, conseiller d’État, avocat en droit fiscal

  • 
Philippe Renard, directeur de l’Urssaf d'Île-de-France

  • Martin Malvy, ancien ministre, ancien député, président du Grand Figeac

  • 
Augustin Bonrepaux, ancien député, ancien président de la commission chargée des finances de l’Assemblée nationale

  • 
Danielle Bousquet, ancienne députée, présidente du Haut Conseil à l’égalité entre les femmes et les hommes

  • 
Alain Lambert, ancien ministre, ancien sénateur, conseiller maître honoraire à la Cour des comptes, président du Conseil départemental de l’Orne

  • Daniel Gutmann, avocat en droit fiscal

  • Yves Dubief, président-directeur général de Tenthorey, président de l’Union des industries textile et du Comité de liaison des industries de main d’oeuvre

 

 

Télécharger le communiqué