Actualités

Actualités

La chambre des comptes Bretagne et les audits internationaux

CRC BRETAGNE

La Cour des comptes détient des mandats de commissariat aux comptes auprès de divers organismes internationaux tels que le Programme Alimentaire Mondial (PAM - WFP), institution spécialisée de l’ONU, le tribunal pénal international (TPI), ou encore le Conseil de l’Europe.

Ces mandats ont été obtenus à la suite de mise en concurrence avec d’autres institutions nationales. Dans ses travaux, la Cour mène des audits financiers et des audits de gestion afin de donner aux nations contributrices de ces organismes une certaine assurance de la bonne utilisation des fonds versés.

A travers les audits financiers, les auditeurs valident les états financiers des organismes contrôlés. Les travaux portent également sur la gestion de ces institutions :

  • Des audits de la performance vérifient des résultats obtenus et visent à mesurer l’économie (les fonds ont-ils été utilisés de la manière la plus économique ?), l’efficience (les moyens ont-ils permis d’obtenir le maximum de résultats?) et l’efficacité (les objectifs ont-ils été atteints ?) d’un organe, d’une activité, d’un programme ou d’une opération.
  • Les audits de la conformité visent à vérifier le respect des lois, règlements et contrats.

Ces missions s’inscrivent dans le cadre de normes professionnelles internationales.

Pour la réalisation de ces missions, la Cour des comptes fait appel à ses personnels et à ceux des chambres régionales des comptes.

Ces audits, essentiellement réalisés en langue anglaise, se déroulent sur des périodes de trois semaines dont deux sur place, par équipes de deux à cinq personnes. A la fin de la mission, l’équipe de contrôle restitue ses conclusions à l’organisme audité.

Ces travaux sont ensuite officiellement présentés par le Premier Président de la Cour des comptes à l’assemblée générale de l’organisme ou à la direction du siège selon les bureaux contrôlés.

Ils participent à la renommée de l’institution et au rayonnement du modèle français de contrôle de la dépense publique.

Deux à trois personnes de la chambre régionale des comptes Bretagne participent chaque année à ces missions. Il en ressort un partage d’expériences avec des organisations très diversifiées et une réflexion nouvelle pour améliorer la qualité des travaux de la chambre par l’importation de nouvelles méthodes de contrôle aux exigences constamment renforcées.

La chambre régionale des comptes Bretagne organise régulièrement des échanges sur ces retours d’expériences avec les agents revenant de missions : Ethiopie, Burkina-Faso, Ukraine et Strasbourg pour citer des exemples récents.