Sort by

PORTES Claude Henri Marie Raymond, marquis des

Né le 4 juillet 1913 à Verdey (Marne), décédé le 17 janvier 2006 à Paris (13ème).

Fils de Robert Henri Marie Pierre, marquis des Portes (Paris 25/4/1877-16/8/1927 Sézanne, Marne), capitaine de frégate, officier de la Légion d’honneur en 1923, et de Joséphine Mireille Marguerite Marie Adrienne de Baroncelli-Javon (Nîmes, Gard, 15/6/1887-6/7/1971 Paris 15ème), mariés le 23 janvier 1907 en Avignon (Vaucluse).

Petit-fils de Claude Albert René Marie Eugène, marquis des Portes (Nîmes 5/1/1840-18/5/1896 Paris 7ème), contre-amiral, major général de la marine à Lorient, franc-maçon affilié à la loge « La Réunion » de Toulon en 1868, officier de la Légion d’honneur en 1872, et de Geneviève Bonamy (Paris 15/10/1850-1940), mariés le 21 août 1875 à Paris (7ème). Petit-fils d’Hippolyte Alexandre Marie Augustin Raymond, comte de Baroncelli-Javon (Avignon 7/1/1836-29/3/1897 Avignon), directeur du télégraphe à Nîmes, et d’Henriette Marie Caroline Thérèse Marguerite Elisabeth Louise de Chazelles (Bouillargues, Gard, 18/5/1845-1/8/1906 Avignon), mariés le 14 septembre 1868 à Bouillargues

Arrière-petit-fils de Claude Albert Eugène Desportes ou des Portes (1802-av. 1875 ?), propriétaire à Collias (Gard), et d’Anne Elisabeth Louise Désirée Joliclerc (1808-av. 1875 ?), mariés avant 1840. Arrière-petit-fils de Frédéric Bonamy (Villemereuil, Aube, 14/8/1806-12/3/1878 Paris 7ème), général de brigade d’artillerie, commandeur de la Légion d’honneur en 1863, et de Célina Louise Alexandrine Le Deschaux (Joinville, Val-de-Marne, 12/10/1817-8/2/1886 Paris 7ème), mariés avant 1850. Arrière-petit-fils de Gabriel Alexandre Joseph Marie Baroncelli, marquis de Javon (Avignon 3/2/1808-27/3/1889 Avignon), propriétaire, officier d’état-major, maire de Jonquerettes (Vaucluse), chevalier du Saint-Sépulchre, et de Claudine Marie Hippolyte Euphrosine Le Rebours (Paris 1811-17/2/1844 Avignon), mariés le 25 septembre 1832. Arrière-petit-fils d’Augustin Jean Baptiste Louis Marie, comte de Chazelles (Lunac, Aveyron, 8/8/1779-14/12/1862), préfet du Morbihan en 1827, commandeur de la Légion d’honneur en 1827, et de Louise Lucie Gabrielle de Joly-Clerc (1808-1888), mariés en 1842.

Neveu du cinéaste Jacques Marie Joseph de Baroncelli, marquis de Javon (Bouillargues, Gard, 25/6/1881-12/1/1957 Paris), chevalier de la Légion d’honneur en 1927. Neveu de Jean René Marie Ernest Frédéric des Portes (Paris 26/12/1882-21/12/1915), chevalier de la Légion d’honneur en 1915, mort pour la France à Hartmannswillerkopf (Haut-Rhin).

Epouse en premières noces le 1er juin 1942 à Sohier (Luxembourg) Claire Marguerite Madeleine Martin (Bruxelles, Belgique, 18/6/1919- ?) cinq enfants. Divorcés le 22 juin 1966.

Epouse en secondes noces le 14 janvier 1967 Clémence Rose Séverine dite Diana Floride Garny de la Rivière.

Père, du premier mariage, de Mireille Andrée Jacqueline Alice (Châlons-sur-Marne 16/4/1943- ?), mariée le 31 octobre 1962 à Paris (16ème) à François de Saporta (Paris 1936-1978 Bordeaux), divorcés en 1976, remariée en 1978 à Paris à Guy Varroquier ; et de quatre autres enfants.

*

Diplômé de l’Ecole Libre des Sciences Politiques en 1933, docteur en droit, thèse : La réforme fiscale de juillet 1934 en matière d’impôts directs, Paris 1935.

Rédacteur stagiaire au ministère des Finances le 5 juillet 1937, rédacteur le 5 juillet 1938.

Reçu deuxième au concours de 1938, auditeur de 2ème classe le 8 juillet 1938. Mobilisé de septembre 1939 à août 1940, chef-adjoint du cabinet du secrétaire d’Etat à la Présidence du Conseil Paul Baudouin le 23 novembre 1940, pour s’occuper des questions d’armistice. Auditeur de 1ère classe le 29 janvier 1941, chargé de mission au cabinet du délégué général aux relations économiques franco-allemandes Jacques Barnaud du 29 avril 1941 au 1er décembre 1942. Intendant régional des affaires économiques affecté à la région de Châlons-sur-Marne le 10 août 1943, remis à la disposition de la Cour à compter du 18 décembre 1944, en disponibilité, réintégré dans le cadre des auditeurs le 20 mars 1945. Directeur des Finances et des affaires économiques de la zone française d’Autriche au Commissariat Général aux Affaires Allemandes et Autrichiennes le 1er janvier 1946. Conseiller référendaire de 2ème classe le 17 juillet 1947, chargé de mission le 2 juin 1948, puis directeur général adjoint du cabinet civil du Résident Général de la République française au Maroc, le futur maréchal Juin, le 8 octobre 1949. Inspecteur général des affaires économiques en mission auprès du secrétaire général du protectorat en septembre 1951. Réintégré le 27 juin 1952. Conseiller technique au cabinet du secrétaire d’Etat aux Travaux publics et à l’Aviation civile Paul Devinat le 2 juillet 1953, directeur du cabinet du secrétaire d’Etat à la Recherche Scientifique et au Progrès Technique Henri Longchambon le 19 juin 1954. Conseiller référendaire de 1ère classe le 9 juin 1955, conseiller technique au cabinet du secrétaire d’Etat à l’Information Michel Soulié le 22 juin 1957, rapporteur particulier près la commission de vérification des comptes des entreprises publiques en août 1957. Candidat (radical-socialiste) aux élections législatives dans la Marne (Epernay) en 1958. Conseiller maître le 29 avril 1966, puis président de la deuxième section de la quatrième chambre, spécialisée dans l’Outre-mer. Honoraire le 5 juillet 1982.

Extrait de son éloge par le Procureur général Doueil : « (…) Il effectue des contrôles remarqués dans le secteur des affaires culturelles, portant en particulier sur les musées, la Comédie-Française, le Centre national de la cinématographie (…) Son passage à maîtrise à la quatrième chambre témoigne de son expérience en matière de gestion des collectivités locales. (…) La Cour conservera le souvenir de ce magistrat courtois, curieux d’esprit, alimenté du goût et de l’expérience de nombreux voyages, et de l’attention souvent engagée qu’il a portée vers la vie publique et les activités culturelles. (…) »

Domicile : 6, rue de Seine (6ème), 124, avenue Victor-Hugo (16ème), 14, rue de Rémusat (16ème), 16, rue Vandrezanne (13ème).

Membre du conseil général de la Marne (Sézanne) de 1955 à 1967, membre du parti radical socialiste. Membre de la commission de sélection des films français au festival de Cannes, vice-président du Festival du cinéma américain de Deauville, administrateur du Centre national de la cinématographie, président de la commission consultative des marchés de la RATP de 1974 à 1982, président du comité consultatif de règlement amiable des litiges relatifs aux marchés du secrétariat général à l’aviation civile (1975) administrateur et président de la commission des marchés de la Compagnie nationale Air France de 1981 à 1984.

Domicile : 14, rue de Rémusat (16ème).

Officier de la Légion d’honneur le 26 décembre 1969, Commandeur de l’ordre national du Mérite, Officier des Palmes académiques, Chevalier des Arts et des Lettres, Commandeur du Ouissam alaouite, Commandeur du Nicham Iftikar, Officier de l’Etoile noire du Bénin

Publications : L’atmosphère des Sciences-Po, préface d’André Siegfried, Spes 1935.