Sort by

Actualités

Actualités

La formation, une phase essentielle de l’intégration des nouveaux arrivants

CRC BRETAGNE

Les 7, 8 et 9 octobre 2019, la chambre de Bretagne a accueilli, à Rennes, 34 stagiaires venus y poursuivre leur parcours de formation aux métiers de contrôle au sein des juridictions financières.

Cette formation s’inscrit dans le cadre du schéma stratégique de la formation 2017-2020 des juridictions financières et en constitue le socle collectif. Son terme est le point de départ d’un parcours de formation individualisé pour tout nouvel arrivant, constitué de 40 jours de formation répartis sur 2 ans.

Faisant suite en effet à deux premières sessions de formation dispensées à la Cour des comptes, cette session d’accueil des personnels de contrôle et d’appui au contrôle constitue le troisième et dernier module d’enseignement.

Traditionnellement délocalisé en région, il est organisé deux fois par an et est spécifiquement centré sur les trois missions des chambres régionales et territoriales des comptes (CRTC) :

  • Le contrôle des comptes et de la gestion ;
  • Le contrôle des comptes tenus par les comptables publics (ou contrôle juridictionnel) ;
  • Le contrôle des actes budgétaires.

Les participants ont été accueillis par la Présidente de la juridiction, Sophie Bergogne, qui leur a souhaité la bienvenue et exprimé son souhait que cette session leur permette de mieux appréhender les contours de ces missions.

Ils ont pu bénéficier, pendant ces trois jours, des retours d’expérience tant en interne, par des magistrats et vérificateurs bretons, qu’en externe par des personnels de la Préfecture et de la Direction départementale des finances publiques (DDFIP).

Affectés essentiellement sur deux fonctions (magistrats et vérificateurs), ils pourront mettre au service des juridictions financières leurs expériences nées de divers parcours professionnels antérieurs : inspecteur des finances publiques (filière fiscale ou gestion publique), directeur d’hôpital, directeur de collectivité territoriale ou d’établissement public, attaché de préfecture, officier des armées, attaché d’administration centrale à Bercy, magistrat du judiciaire ou de tribunal administratif, …

Affectés dans une dizaine des treize chambres régionales des comptes en métropole, ils vont désormais s’impliquer dans les contrôles qui leurs sont attribués.