Sort by

Actualités

Actualités

La Cour des comptes au Palais d’Orsay

COUR DES COMPTES

Entre 1842 et 1871, c’est-à-dire jusqu’à l’incendie du bâtiment lors de la Commune de Paris, la Cour des comptes, aux côtés du Conseil d’État, a siégé au Palais d’Orsay. Le 10 décembre, une conférence retracera cet épisode peu connu de la période napoléonienne.

Du Palais d’Orsay incendié par la Commune et détruit à partir de 1898, il ne reste rien, sinon quelques fragments de peintures dus à Théodore Chassériau. La conférence abordera la philosophie de cette construction : conçue sous l’Empire par Jacques-Charles Bonnard (1808-1810), elle fut adaptée à sa nouvelle fonction (1838) par Jacques Lacornée, élève du précédent et futur constructeur du ministère des Affaires étrangères (1845-1856). L’incendie dont elle fut victime avec son voisin, l’hôtel de Salm, et, de l’autre côté de la Seine, le palais des Tuileries mit fin au dessein que Napoléon Ier avait conçu pour Paris : une capitale faite de places, de passages, de colonnes et d’immenses avenues rectilignes. Dans ce rêve, la longue arcature du Palais d’Orsay, sur le quai, a tenu sa partie.

La conférence aura lieu le 10 décembre à 17h à la Cour des comptes (rue Cambon) et sera menée par Jean-Michel Leniaud, directeur d’études à l’Ecole pratique des hautes études (Université Paris Sciences et Lettres).

La conférence est ouverte au public dans la limite des places disponibles. Les demandes d’inscription, nominatives, doivent être adressées à : comite.histoire@ccomptes.fr

Une pièce d’identité sera demandée pour accéder à la conférence.