Sort by *

Actualités

Actualités

« Engagés dans la Cité » : un événement sur l'engagement associatif et citoyen à la Cour

COUR DES COMPTES

Dans le cadre du projet stratégique « JF2025 » et afin de renforcer les liens entre les juridictions financières et les citoyens, la Cour a organisé le 6 juillet une matinée d'échanges sur le thème
« Engagés dans la Cité : allier l'engagement professionnel et civique ». À cette occasion, était lancée
« La Cité », un espace en ligne pour les membres de la Cour des comptes, consacré à leur engagement bénévole, associatif et citoyen. Il a pour vocation de devenir un réseau participatif, générateurs d'initiatives civiques, porté et animé par les membres des juridictions financières.

À cette occasion, une table ronde était organisée sur le thème « Quels leviers pour inciter davantage à l'engagement bénévole et civique », autour de :
- Béatrice Angrand, présidente de l'Agence du Service Civique
- Stéphane de Freitas, réalisateur et fondateur de l'association Eloquentia World
- Gwénaëlle Suc, secrétaire générale de l'ONG Bibliothèques Sans Frontières
- Pascal Brice, président de la Fédération des acteurs de la solidarité
Les premières associations partenaires de l'initiative étaient également présentées.

Cet événement de lancement marque une nouvelle matérialisation de la mise en oeuvre de
la réforme JF2025, à la fois dans la volonté de s'ouvrir davantage aux citoyens et dans le renforcement de l'attractivité de l'institution. « Deux objectifs ont guidé cette initiative originale », a souligné le Premier président Pierre Moscovici. « Le premier, c'est notre volonté que la Cour devienne une véritable maison des citoyens. L’engagement des membres de la Cour dans la vie de la Cité, à travers la vie associative, est une très belle façon de maintenir un contact direct et concret entre notre institution et les préoccupations quotidiennes des citoyens. Le deuxième objectif, c’est celui de l’attractivité de la Cour. Bien sûr, notre institution est très prestigieuse et dispose déjà de nombreux atouts. Mais nous ne devons pas nous reposer sur nos acquis. Si nous souhaitons continuer d’attirer des talents, il est important que nous ouvrions de nouvelles perspectives aux membres de notre maison. »

Lire le discours du Premier président