Les subventions pour travaux divers d’intérêt local

12/02/2015 Collectivités territoriales Cour des comptes

La Cour des comptes a rendu public, le 12 février 2015, un référé sur les subventions pour travaux divers d’intérêt local. La part la plus importante de ces crédits fait partie de la « réserve parlementaire ». La Cour a analysé les données financières de l’ensemble des décisions d’attribution intervenues de 2006 à 2012, soit plus de 60 000 subventions d’un montant dépassant le milliard d’euros, et examiné de manière approfondie 550 dossiers de subventions attribuées en 2011 et 2012. Au-delà d’un effort de transparence récent, d’abord de l’Assemblée nationale puis du Sénat, cette procédure particulière justifierait une réforme profonde. Le référé est assorti de deux recommandations. La première est de réorienter la majorité de ces crédits vers des dispositifs déjà existants. La seconde, pour les subventions restant allouées de manière discrétionnaire, est de définir un cadre pour les rendre plus efficaces et les gérer de manière plus efficiente.

 

Recherche avancée

Espace personnel

Créez votre espace personnel pour archiver vos recherches de publications, et conserver tous vos documents

 

En savoir + Créer votre espace  

Nous suivre

La Cour des comptes sur Twitter   La Cour des comptes sur Facebook   La Cour des comptes sur YouTube   La Cour des comptes sur Dailymotion   La Cour des comptes sur LinkedIn   La Cour des comptes sur Flickr