L’insertion professionnelle des jeunes docteurs

22/03/2016 Enseignement supérieur Cour des comptes

La Cour des comptes rend public, le 22 mars 2016, un référé sur l’insertion professionnelle des jeunes docteurs. Les réformes conduites depuis la fin des années 1990 ont permis de consolider le doctorat en cohérence avec les critères européens. Les universités se sont saisies de cette rénovation comme d’un instrument d’attractivité face à la concurrence des grandes écoles et des organismes de recherche. La Cour estime cependant que l’information sur les doctorants et les financements doit être améliorée. Par ailleurs, les résultats en matière d’insertion professionnelle sont décevants au regard des moyens investis. En effet, le doctorat ne protège pas contre le chômage – avec des différences substantielles entre disciplines – et les débouchés en entreprise sont limités par une méconnaissance réciproque des compétences disponibles et de l’intérêt de telles carrières. La Cour formule cinq recommandations.

 

Recherche avancée

Espace personnel

Créez votre espace personnel pour archiver vos recherches de publications, et conserver tous vos documents

 

En savoir + Créer votre espace  

Nous suivre

La Cour des comptes sur Twitter   La Cour des comptes sur Facebook   La Cour des comptes sur YouTube   La Cour des comptes sur Dailymotion   La Cour des comptes sur LinkedIn   La Cour des comptes sur Flickr